Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Intuitions

 

9782749912288.jpg

Titre : intuitions

Auteur : Rachel Ward

Editeur : Michel Lafon

Prix éditeur: 7€ (pour la version poche)

Nb de tomes : 3 tomes

 


etiquette-RESUME.png

 Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu'elle croise : la date de leur mort. Ce don la pousse à s'isoler. Jusqu'au jour où elle rencontre Spider... Alors qu'ils se promènent ensemble, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite. Ils seront les seuls survivants de l'attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects. Mais comment Jem peut-elle expliquer les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu'elle peut lire en Spider ? Que faire d'un don quand il est maudit ?

 

etiquette-MON-AVIS.png

Dès les premières pages, Rachel Ward nous plonge dans un univers assez sombre. L’héroïne est passée de familles d’accueil en familles d’accueil et ne vit pas dans un environnement stable. Elle se sent rejetée par la société et son don n’est pas là pour l’aider.   Ce qui fera surtout l’originalité de cette histoire, ce ne sera ni le côté surnaturel ni le côté  aventures/course poursuite mais la relation qu’entretiendra Jem avec Spider.  Malgré ce qu’elle sait du destin qui attend Spider, Jem ne pourra s’empêcher de s’attacher à lui. C’est d’ailleurs cet attachement qui causera sa perte. On ne peut étouffer une bouffée d’amertume en arrivant à la fin de ce premier roman. La déception pourra d’ailleurs en pousser certains à ne pas avoir envie de lire la suite de cette trilogie. Ce roman restera cependant un plaisir à lire. Le personnage de Jem, quoi que parfois un peu trop cliché, demeure intéressant. L’auteur aurait peut-être dû développer un peu plus la découverte des mystères entourant le don de Jem. Celui-ci ne sert, au final, qu’à la mise en place du récit, ce qui est dommage. 

Intuitions-Rachel Ward
Tag(s) : #roman, #drame, #romance, #chronique Rosehip31, #jeunesse, #Editions Michel Lafon