Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le protectorat de l'ombrelle

- Gail Carriger

 

 

sans âme

 

Titre : Le protectorat de l'ombrelle

Titre VO: Parasol Protectorate

Auteur : Gail Carriger

Edition : Orbit

Pays d'origine: Etats-Unis

Date de parution : 2011

Prix chez l’éditeur : 7,10€ (version poche)

Nb de tomes: 5 tomes

Genres: Young adult, romance, historique, Bit-litt

 

etiquette-RESUME.png

 

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui ne lui avait même pas été présenté ! Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour démêler l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

 

 

 

 

etiquette-MON-AVIS.png

 

En général, je n'aime pas trop les histoires de vampires, loups-garous et compagnie. Mais celle-ci m'a vraiment tapé dans l'oeil. Le protectorat de l'ombrelle sera l'exception à la règle. Il ne m'a fallu qu'une seule semaine pour dévorer tous les tomes et je ne me suis pas lassée jusqu'à la dernière page.

J'ai, d'une part, apprécié le fait que l'héroïne ne soit pas un de ces clichés qu'on retrouve à tout va dans la littérature young adult/Bit-litt. Ici, pas de "frêle jeune fille qui se trouve laide ou banal mais qui, au final, va se révéler être une beauté". (oui! pas de Bella & co pour une fois !)

Alexia Tarabotti est une femme plantureuse qui sait ce qu'elle veut et ne se laisse pas marcher sur les pieds - encore moins par la gente masculine!

 

Le deuxième point qui m'a séduite dans cette histoire est le personnage de Lord Maccon. Il est, tout d'abord, présenter comme un vieux macho avec un esprit un peu limité. Nous aurons, cependant, l'agréable surprise de le voir changer au contact d'Alexia. Il finira par la traiter comme son égal et à lui montrer le respect qu'elle mérite. Il la mettra même sur un pied d'estale à certains moments.

L'attrait pour Lord Maccon tient également dans ce mélange détonnant dans le caractère de ce personnage qui, d'un côté, aura du mal à réfreiner son envie de protéger Alexia contre tout mais d'un autre côté, la laissera finalement agir à sa guise.

J'ai été, cependant, légèrement déçue par sa réaction dans le troisième tome. Mais il aura su bien vite rattraper ses erreurs et redorer son blason.

Alexia, quant à elle, se montrera de bout en bout toujours aussi admirable. J'aime vraiment beaucoup ce personnage. Malgré ses doutes ou ses peurs, elle restera forte au fil des épreuves qu'elle affrontera et ne s'effrondrera pas.

Difficile pour une femme - surtout à l'époque où se passe l'histoire - de ne pas renoncer à ses convictions.

 

L'humour de Gail Carriger mélangé à la finesse de sa plume saura en séduire plus d'un.

Je vous recommande vivement cette série!

 

étiquette MA NOTE 5 SUR 5

 

 

Le protectorat de l'ombrelle - Gail Carriger
Tag(s) : #chronique Rosehip31, #young adult, #fantasy, #historique, #Editions Orbit, #bit-lit, #Gail Carriger, #Le protectorat de l'ombrelle