Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre mes mains le bonheur se faufile

Entre mes mains le bonheur se faufile - Agnès Martin-Lugand

etiquette-RESUME.png

Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée.
Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…
Portrait d’une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.

etiquette-MON-AVIS.png

 

Pour donner mon avis général sur ce livre, j’ai beaucoup apprécié cette histoire, et, je pense qu’elle devrait plaire à beaucoup de lecteurs et lectrices. Je trouve même que la quatrième de couverture, ne révèle pas assez le charme envoutant de ce roman. Et je trouve cela un peu dommage…

 

Ce livre nous raconte l’histoire d’Iris, jeune trentenaire qui a passé sa vie à la vivre selon les choix et les conseils des autres, de sa famille, de son mari. Dans cette vie, qui lui semble si ennuyeuse, elle essaye de s’y plaire, d’éviter d’attirer l’attention, de supporter une vie monotone avec un mari bourreau de travail et de paraitre la bonne petite épouse devant leurs amis.

Pendant des années, elle laissera sa passion de côté, la couture, le stylisme, jusqu’au jour où elle découvrira que tout n’est pas perdu, qu’elle peut encore changer de vie, vivre sa passion afin d’éviter les regrets qui la rongeaient depuis des années.

Je me suis énormément attachée à notre héroïne, car, ayant le même âge, je me suis sentie proche d’elle sur certains points, sur le besoin d’épanouissement professionnel, de faire ce que l’on souhaite de sa vie, même si cela « dérange », de se donner à fond dans un projet qui donnera enfin du sens à sa vie.

N’étant pas une fanatique absolue de mode et de couture (oui, je sais à peine recoudre un bouton….), je me suis quand même laissée envouter par le monde féérique de la haute couture, le stylisme, les froufrous des robes en satin, les soirées mondaines et le champagne à volonté.

Deux autres personnages feront leur entrée sur scène, et pas des moindres… Il s’agit de Gabriel, le Don Juan de ces dames et de Marthe, cette femme si mystérieuse, sensuelle et si…. Intransigeante. Elle guidera Iris tout le long de l’histoire, révélant ses secrets au compte goutte, jusqu’à la dernière page. J’ai adoré la fin, je ne m’y attendais pas vraiment (même pas du tout, en toute franchise….).

Concernant la plume de l’auteure, j’ai été agréablement surprise, elle est fluide et très agréable. Elle a eu la bonté de ne pas nous ensevelir de termes spécifiques sur la couture, et je l’en remercie. Une très agréable lecture que je vous conseille. Pour conclure, on peut dire que j’ai totalement adhéré à cette histoire, du début à la fin !

 

 

 

Merci aux éditions Michel Lafon pour cette agréable découverte.

 

 

 

Te désirer Tome 1 - Julie Kenner

Tag(s) : #Entre mes mains le bonheur se faufile, #Agnès Martin-Lugand, #Editions Michel Lafon, #Chronique BKonly