Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'étrange vie de Nobody Owens - Neil Gaiman

etiquette-RESUME.png

Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu'un va attirer Nobody au­-delà de l'enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé.
Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux...

 

 

 

etiquette-MON-AVIS.png

 

       J'aime beaucoup Neil Gaiman (l'auteur de « Coraline » entre autres). C'est pourquoi j'ai décidé de vous parler aujourd'hui de « L’Étrange Vie de Nobody Owens ». Je l'ai relu il n'y a pas longtemps, et j'ai redécouvert avec grand plaisir l'univers décalé de l'auteur.

L'histoire rappelle « Le Livre de la Jungle » dans les grandes lignes.

L'univers est sombre, gothique parfois, empreint d'un certain humour, mais toujours dans un style soigné. Le héros, Nobody Owens, est recueilli par des fantômes et vit dans un cimetière. Il découvre au fil de l'histoire le monde extérieur et ses dangers.

 

Les personnages sont soignés, aucun d'eux n'est laissé de côté car ils ont tous une

certaine importance dans l'histoire.

Nobody est un jeune garçon attachant, très mûr pour son âge, et l'on se plaît à suivre ses aventures depuis ses trois mois jusqu'à ses quatorze­quinze ans. Il n'est pas infaillible ni parfait, il est (presque) comme tous les garçons de son âge, ce qui rend facile le

rapprochement avec le lecteur.

Silas est un autre personnage qui m'a marquée. Il est le protecteur de Nobody. On ne sait presque rien de lui, excepté qu'il n'est ni vivant ni mort. Il paraît froid au premier abord, mais il tient beaucoup à Nobody.

Enfin, Le Jack est le méchant de l'histoire. C'est lui qui a tué la famille de Nobody et qui,

sans relâche, cherche à le retrouver afin d'achever sa terrible tâche...

 

    Le premier chapitre est mon préféré. Dans un contexte presque horrifique, l'auteur parvient malgré tout à nous faire sourire, et c'est ce qui donne du charme au roman.

 

Je recommande donc ce roman, très facile à lire, pas très long, mais très agréable, qui laisse derrière lui une certaine fraîcheur.

 

 

LA BELLE ET LA BETE TOME 1 – L'Hermenier, Looky, Dem
Tag(s) : #L'étrange vie de Nobody Owens, #Neil Gaiman, #Editions Albin Michel, #Collection Wiz, #fantastique, #jeunesse, #chronique Blondie