Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Loriens - Tome 1: Numéro Quatre

Les Loriens – Tome 1 : Numéro Quatre - Pittacus Lore

etiquette-RESUME.png

Neuf d'entre nous sont venus sur Terre.

 

Notre but était de grandir, de nous entraîner et de nous réunir pour ne faire plus qu'un afin de les combattre. Mais ils nous ont trouvés et nous ont pris en chasse les premiers.

À présent, nous sommes tous en fuite. Nous nous cachons en permanence, pour que personne ne nous repère. Nous vivons parmi vous sans que vous vous en rendiez compte.

 

Mais eux le savent.

Ils ont attrapé Numéro Un en Malaisie.

Numéro Deux en Angleterre.

Et Numéro Trois au Kenya.

Ils les ont tous tués.

 

Je suis Numéro Quatre.

Le prochain sur la liste.

 

 

etiquette-MON-AVIS.png

C'est ma première chronique, mais pas mon premier livre, mais le premier dans le genre « extraterrestre ». Je pensais que les histoires comme celle-ci n'étaient pas mon style, sûrement dû à un traumatisme de mon enfance... mais j'ai commencé à apprécier la science-fiction avec des films (Stars Wars, John Carter, et les nouveaux Star Trek). Puis j'ai découvert la bande annonce de Numéro Quatre, j'ai aimé, puis j'ai oublié, je suis retombée dessus par hasard et j'ai découvert que le film était tiré d'un livre... alors j'ai lu et j'ai aimé.

 

Rosehip m'a demandé si il était stéréotypé dans son genre. Je dois avouer que je ne sais pas car je n'en ai jamais lu avant. Mais oui, il est stéréotypé, dans le sens où c'est un jeune qui va débarquer dans une petite ville perdue d'Amérique et qui va aller dans un nouveau lycée où il n'arrivera pas à se faire discret. Ça vous dit quelque chose ? Pensez à Fascination ou à 16 Lunes, c'est exactement là même chose !

 

Mais passons au vif du sujet ce livre suis la vie de Numéro Quatre, un jeune extraterrestre Lorics qui a dû fuir sa planète d'origine : la belle Lorien. Elle se fit envahir par les Mogadoriens de la planète Modagore, c'est pourquoi lui, ainsi que huit autres jeunes Lorics ont fuit la planète dans un vaisseau en compagnie de leur neuf Cêpanes.

 

Au fil de cette histoire nous découvrirons ce qui s'est passé sur leur planète, ainsi que sur leur manière de vivre qui diffère de la manière humaine. C'est un point que j'ai apprécié dans le livre.

J'ai adoré le personnage de Sam Goode - qui est un GEEK des extraterrestres- ainsi que sa relation avec Numéro Quatre. Mais je pense que la relation qui m'a le plus émue est celle de Numéro Quatre et de son Cêpane

 

Ce que j'ai le moins apprécié, c'est l'histoire d'amour. J'aime bien le personnage de Sarah, mais l'histoire d'amour entre elle et numéro 4 n'aura pas su me toucher... Peut-être cela vient-il de la manière dont elle est écrite. En bref, cela ne m'aurait fait ni chaud ni froid de voir numéro 4 sortir avec une autre fille, alors que lorsque j'apprécie une relation, je ne supporte pas qu'une tierce personne vienne se mettre au milieu de ce couple. Ou encore, qu'ils se séparent ou que l'un des deux meurt. Tandis que dans cette histoire, s'il arrivait malheur à Sarah, je serais, bien sûr, triste (car je la trouve belle, douce et que j'aime son personnage) mais je n'arriverai pas à ressentir la douleur de Numéro Quatre. Pour prendre un autre exemple, la mort de Sirius dans Harry Potter m'aura vraiment beaucoup affectée. Là, je ne ressens rien au niveau du couple de Sarah et Numéro Quatre.

 

Autre point négatif, l'histoire est courte (moins de 300 pages- du moins sur ma tablette). Les phrases sont, par moment, lourde mais cela pourrait provenir de la traduction.

Malgré tout, j'ai très envie de connaître la suite ! (même si j'espère que Numéro 4 ne restera pas avec Sarah...)

J'espère qu'on en découvrira plus sur les Loriens, leur planète, et sur bien d'autres questions (que je n'aborderai pas dans cette chronique afin de ne pas vous dévoiler certaines intrigues).

 

 

Petite explication : Les Loriens sont séparés en deux groupes distincts, les Lorics qui possèdent des Dons (comme Numéro 4 / le lumen , la télékinésie) , et les Cêpanes qui sont les gardiens des Lorics et leurs précepteurs, entraîneurs. Ces derniers ont plusieurs rôles auprès de leur Loric.

 


« Tu es ma vie, fiston. Toi et mes souvenirs, ce sont les seuls liens que je conserve avec le passé. Sans toi, je n'ai plus rien. C'est la vérité. »

« Ne perds pas espoir, pas encore. C'est ce à quoi il faut s'accrocher en dernier. Lorsque tu auras perdu l'espoir, tu auras tout perdu. Et quand tu crois que tout est terminé, quand l'avenir paraît sombre et désespéré, il y a toujours de l'espoir »

Tag(s) : #Les Loriens, #Numéro 4, #Pittacus Lore, #Editions Baam, #science fiction, #young adult, #Chronique Eimin